Nos actualités

Inauguration du SDEF à Landivisiau

 

2010 a été marquée par la parution de la loi sur l’organisation du marché de l’énergie. Elle comporte, Les modules sur mesure assurent à la fois la fonction d'isolant, de couverture et de production d'énergie proprenotamment, des dispositions visant à renforcer le rôle des autorités organisatrices de distribution. En la matière, le syndicat départemental d’énergie et des équipements du Finistère (SDEF) reste l’un des premiers donneurs d’ordres du département.

 

Le vendredi 30 septembre, à l’invitation d’Antoine Corolleur, président du SDEF, Pascal Mailhos, préfet du Finistère, entouré d’Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil Général et de François Marc, sénateur, a inauguré l’antenne nord-finistérienne construite à côté du siège de la Communauté de Communes du Pays de Landi.
 

L'ouvrage, en bois et béton, a été lauréat de l’appel à projets « Bâtiment Basse Consommation 2009 » de l’Ademe, de la Région, du Feder et du conseil général, ainsi que de l’appel à projets photovoltaïques pour ses technologies innovantes.

 

C'est sur cette partie qu'est intervenue la société Quénéa dont les responsables ayant pris part au projet étaient présents pour cet événement marquant l'aboutissement d'un chantier valorisant particulièrement le savoir-faire Quénéa.

 

Le suiveur solaire permet d'optimiser la production d'électricité photovoltaïque en positionnant les modules face au soleil

Un mur-rideau intégrant des modules photovoltaïques sur-mesure isolants sur la façade sud, des ombrières faisant appel à des panneaux solaires de technologie CIGS (couches minces innovantes) et un suiveur solaire orienté en permanence vers le soleil pour une plus grande efficacité : dans les locaux du SDEF se concentrent quelques-unes des technologies photovoltaïques les plus innovantes. Le tout prduira chaque année plus de 38 000 kWh, couvrant ainsi l'équivalent de la consommation totale d'énergie des bâtiments.

 

Les intervenants ont souligné l’exemplarité de cette construction : outre la mise en œuvre de ces énergies renouvelables, matériaux de construction et d'isolation écologiques et technologies d'économies d'énergie font des locaux du SDEF une véritable vitrine des enjeux de demain.

 

Un moyen de rappeler les problématiques énergétiques futures pour la Bretagne. Si la région ne produit aujourd'hui que 8,8% de l'énergie qu'elle consomme, le Pacte Electrique Breton fixe un objectif de production de 34% de sa consommation à l'horizon 2020.